Tenue vestimentaire du commercial : tendances ou dresscode à respecter

Dress code des commerciaux
Avez-vous apprécié cet article ?

Aucune tenue n’est imposée au commercial, même si le job veut qu’une apparence impeccable soit de rigueur. La plupart des commerciaux, hommes et femmes, adoptent donc le look costume-cravate ou le tailleur-jupe ou pantalon.

L’objectif étant de faire bonne impression, une tenue trop excentrique risquerait de nuire à certains rendez-vous alors qu’un look stylé et dans l’air du temps laissera une image positive.

#commercial_homme

De nos jours, les commerciaux peuvent généralement opter pour une tenue dite « casual », c’est-à-dire jean, chemise, baskets… au sein de l’entreprise, selon le code vestimentaire instauré. La cravate n’est en effet pas de mise dans toutes les structures, ni imposée par tous les patrons lors des rendez-vous.

Mais le costume 2 pièces reste cependant de circonstance pour un commercial en rendez-vous, et particulièrement chez les commerciaux BtoB. Et même si la cravate n’est plus une obligation, il est préférable d’en porter une dans certains secteurs d’activité tels que la banque, la finance par exemple.

Quelques petits conseils pour éviter les fautes de goût 😊 :

  • Préférer un costume anthracite ou gris plutôt que noir.
  • Assortir la ceinture aux chaussures.
  • Choisir la bonne taille de veste : la veste de costume doit être déboutonnée en s’asseyant et reboutonnée une fois debout.
  • Mettre des chaussettes assez hautes pour que les jambes ne soient pas visibles lorsque le commercial est assis. Et bien sûr, bannissez les chaussettes blanches ou de sport !
  • La cravate, si vous en portez une, doit toucher à peine la taille du pantalon voire même un tout petit peu plus court.

#commercial_femme

Les femmes commerciales ont moins de contraintes avec leurs tenues vestimentaires.

Le style tailleur pantalon/jupe aux couleurs sobres assorti de talons hauts ou ballerines reste une valeur sûre pour les professionnelles de la vente. Le maquillage doit rester discret et les cheveux sont de préférence « coiffés ».

Mais les femmes ont la possibilité d’adapter leur tenue selon leurs interlocuteurs pouvant ainsi passer du dress code le plus conventionnel à un look plus « personnel ».

bannière hotel.lacomdescom.com

Et la loi, elle dit quoi ?

En matière de tenue vestimentaire, le salarié a des droits mais aussi certaines obligations. L’employeur peut exiger le port d’une tenue vestimentaire :

  • pour des raisons d’hygiène et de sécurité (ex : port du casque dans le BTP, vêtements de travail appropriés pour des travaux sur des lieux salissants ou insalubres). Dans ce cas, ces vêtements sont fournis gratuitement par l’employeur.
  • pour les salariés en contact avec la clientèle, comme dans les commerces où l’employeur peut exiger que le salarié porte les vêtements, accessoires, etc vendus sur place, le milieu bancaire, le milieu médical parfois.

Si le port de cette tenue est imposé par l’employeur, ce dernier est donc engagé à prendre en charge les frais d’entretien par le biais de prime et par le remboursement des frais engagés par le salarié.

Vous l’avez compris, les bermudas, mini jupes et tongs doivent rester au placard ! Alors attention aux éventuelles poursuites judiciaires en cas de non-respect des règles !

Le printemps est là, faites-vous plaisir en renouvelant votre garde robe et si vous souhaitez optimiser vos rendez-vous, consultez nos articles précédents : Comment faire bonne impression en rendez-vous client ? Les comportements face au client qui vous feront générer des ventes. 

La Com des Com Hôtel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *